La candidature déclarée du Dr Hilaire Kamga pour les élections législatives ne plait pas à tout le monde.

Dr Hilaire Kamga, bien connu pour ses points de vue dissidents et ses positions dures envers le régime de Yaoundé, est le candidat de l’Offre Orange aux éléctions  législatives dans le département du Koung Khi, région de l’Ouest.

Hilaire Kamga dans l’eau chaude des réseaux sociaux

La participation du Dr Hilaire Kamga au double scrutin du 9 février prochain dérange et fait débat sur la toile. Certains abonnés des réseaux sociaux vont jusqu'à le qualifier de « traitre », ils se demandent alors comment un spécialiste des questions électorales, peut donner sa caution à une telle mascarade . « Même l’Offre Orange du grand frère Hilaire Kamga est sur ça ? Lui qui parlait du système électoral tous les jours…», S’étonne l’activiste Max Senior Ivoire. « Si tu n’as pas peur de Dieu mon frère, il faut craindre les camerounais», ajoute-t-il.

Réaction musclée

Pour le Dr Hilaire Kamga, le boycott est un choix démocratique qu’il faut respecter. « Mais faire la contre-campagne est malsain et anti-démocratique et lâche», s’insurge-t-il.

En définitive, s’énerve le porte-étendard de l’orangisme : « faire la contre-campagne contre des combattants et des opposants n'a pour seul objectif que d'aider le parti au Pouvoir. Je m'interroge donc... Mais je m'interdis de répondre à ce jeu là».

Boycotte et rien que boycott

« Non Combattant! Ce n'est pas toi qui va restreindre ma liberté d'expression, pas toi un défenseur des libertés, non. Ta démarche est un droit mais tu n'as pas le droit de m'interdire de m'exprimer pour dire à qui veut m'entendre que ces élections il faut les boycotter! Elles sont fausses et tu le sais mieux que quiconque, d'ailleurs tu l'enseignes ! Et on ne saurait avoir pour seul argument pour aller à des élections fausses le fait que ceux qui appellent au boycott ont participé aux élections précédentes ! C'est un peu léger de mon point de vue ! Et tu n'es pas léger Dr Kamga », réagit Roland Dieuwou.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur