Dans le souci de s’offrir une plate forme pour la vente des opportunités d’affaires dans le pays, et pendant que le Ministre des mines, de l’eau et du développement technologique voit en cela un instrument au cœur de notre développement industriel, le Cameroon forum investment (Cif) qui a siégé hier à Douala dans le cadre de la deuxième édition s’est vu diminué au regard des absences constatées à cette inauguration de certains ministères faisant parti des secteurs cibles du plan directeur d’industrialisation au Cameroun.

Il s’agit entre autre, le ministère de l’économie et des finances ; le ministère de l’eau et de l’énergie ; le ministère de l’élevage et les pêches, sans oublier l’absence remarquée du plus grand groupement patronal du Cameroun. Malgré ces absences, notons néanmoins la présence de certains comme le ministre de l’agriculture et du développement rural qui trouve en ça une possibilité d’investir dans l’agri-business tout comme le patron de l’habitat qui a également passé en revue les mêmes opportunités. Au cours de ce forum, les secteurs tels que: l’Agro-industrie, l’Habitat, la métallurgie-sidérurgie, la Chimie-pharmacie, l’Énergie et le Numérique connaitrons une véritable éclosion à travers ce nouveau plan d’industrialisation avec de multiples opportunités d’affaires qui leurs seront offertes.

Au regard de ces absences constatées, ces idées seront-elles réellement implémentés sur le terrain ? Tel serait notre interrogation ?

Redigé par: Alain N.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur