Cameroun-Crise anglophone : Me Agbor Balla accuse l’armée d’avoir incendié les villages entiers en zone anglophone

Agbor Balla

Le 6 avril 2018, le centre pour les droits de l'homme et la démocratie en Afrique (Maitre Agbor Balla Nkongho) a publié un rapport sur les églises brûlées, les maisons brûlées et une grand-mère brûlée à mort chez elle dans le village de mungo vendeur, dans la région du Sud-Ouest.

Le porte-Parole de l'armée Camerounaise, le colonel Didier Badjeck a rejeté ces événements et a dit : “Nous n'avons non plus l'intention de répondre aux manœuvres d'intoxication et de diversion, c’est extraordinaire ces capacités que certains prétendus acteurs de la région peuvent avoir à maquiller la vérité, ou à la transformer. Que l'on nous présente les preuves de ces exactions prétendument opérées par nos forces"

Nous présentons par la présente au public, des photos de mungo vendeur, un petit village situé à environ 40 km de nguti à koupé-Manengouba. Des maisons complètement brûlées, un village totalement désert et des civils se cachant pour la sécurité dans les forêts.

 

Agbor Nkongho