KAH WALLA

Actuellement, le domicile de la présidente du cameroon people’s party(CPP) est encerclé par les forces de maintien de l’ordre. En effet, cette dernière projetait de faire une marche pacifique ce vendredi 2 octobre 2020, pour demander la libération des personnes arrêtées dans le cadre de la marche pacifique du 22 septembre 2020.

Sur son compte twitter, elle a amorcé les hostilités en l’annonçant en grande pompe : « Matinée intéressante. Au réveil, police tout autour du bureau + ma maison. Ils disent: je suis assignée à résidence. J’interroge sur la base juridique. 30 minutes plus tard, 2 commissaires apparaissent. Ils informent que je ne suis pas assignée. En route pour vérifier le bureau», En effet en dehors de la marche prévue à cette date, elle demande par la même occasion aux camerounais d’être tous en noir ce jour pour demander la libération des personnes interpellées dans le cadre de la marche pacifique du 22 septembre 2020.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur