Cérémonie de remise des parchemins par l’hon Nourane Fotsing

Les apprenants de la 1ère vague de formation en agriculture, apiculture et pisciculture ont solennellement reçu leurs parchemins de fin de formation.

Ces jeunes camerounais, issus de tout bord et d’origines diverses, ont reçu des mains de l'honorable Nourane Moluh, épouse Fotsing, leurs parchemins de fin de formation en agriculture, apiculture et pisciculture.

La cérémonie y relative, a eu lieu le samedi 25 juillet 2020 à l’hôtel Nourishka, dans le 3e arrondissement de la ville de Douala, et a été présidée par l’honorable Nourane Fotsing elle-même, et un certain nombre de personnalités, parmi lesquelles le représentant du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Ils étaient au total 30 apprenants, repartis dans les filières agriculture, apiculture et pisciculture, à recevoir leurs attestations après un mois intense de formation. L’objectif visé à travers cette formation gratuite, offerte par l’élue de la Nation, est d’encourager l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans des secteurs d’activité génératrice de revenus.

La députée 2.0 joint la parole à l’acte.

Avec cette première vague de formation, l’honorable Nourane Nourane Fotsing, entre dans le cercle très fermé des députés qu'on pourrait qualifier de champions des promesses électorales tenues. Déjà à son actif plusieurs promesses réalisées ou en voie de l'être. «Je suis extrêmement fier de ce qui est déjà fait dans le cadre de ces micro-projets. Nous avons promis d’être cette voix de la jeunesse. J’ai joint les promesses de campagne à des réalisations», a déclaré la députée PCRN Wouri-Est.

A la fin de la cérémonie, ces jeunes produits finis, tous heureux, désormais attendu sur le terrain pratique, ont reçu un appui financier et matériel pour lancer leurs différentes activités. Ils ont par ailleurs manifesté leur détermination à tourner radicalement le dos à la facilité et rechercher avec efficacité, le chemin pour se positionner comme des bâtisseurs d’un nouveau Cameroun qui libère les énergies.

Ces récipiendaires se sont déclarés opérationnels pour mettre en pratique les théories et toutes les connaissances acquises pendant la formation : « Nous allons poursuivre l’aventure dans les différents projets que nous avons élaboré. Aujourd’hui, je me sens prête à installer mes ruches et à pouvoir produire du miel dans quelques temps», a confié Ngoh Marguerite Grâce, jeune apprenante formée en apiculture.

La seconde vague est déjà annoncée. Plusieurs autres jeunes devront très bientôt savourer les saveurs de cette  initiative ô combien importante de l’honorable Nourane Fotsing.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur