C'est la décision prise par la Cour d'Appel du Centre ce lundi 15 juin 2020. Les accusés n'ont pas été présentés devant le juge.

 Mamadou Mota, vice-président du MRC, et compagnie, condamnés respectivement à 2 ans et 1 an de prison ferme pour rébellion en groupe, lors de la mutinerie à la prison centrale de Yaoundé en juillet 2019, étaient  attendus ce 15 juin 2020 à la Cour d'Appel du Centre à Yaoundé. 

Les avocats de la défense, qui ont interjeté appel de la décision du tribunal de première instance d'Ekounou, indiquent que l'audience du premier vice-président du MRC et les autres, a été renvoyée au 18 juin 2020. La raison de ce renvoi: les accusés n'ont pas été présentés devant le juge précise Me Emmanuel Simh, l'un des avocats de la défense

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur