Messanga Nyamding

Cinquante milliards de dollars, dont 10 pouvant être prêtés à taux 0, ont été rendus disponibles par le FMI dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, tandis que la Banque mondiale mobilise 12 milliards de dollars. Messanga Nyamding, est internationaliste, et enseignant de diplomatie à l’institut des relations internationales du Cameroun (IRIC). Face à cette pandémie qui fait paniquer le monde entier, l’universitaire dit attendre de la banque mondiale un plan sanitaire spécial pour l'Afrique

Voici son texte

CORONAVIRUS: Aux Pays Occidentaux et à la Banque Mondiale l'urgence d'un plan sanitaire spécial pour l'Afrique. C'est maintenant et tout de suite que les pays riches et la Banque Mondiale doivent prendre leurs responsabilités. Personne ne peut comprendre que face à cette guerre sanitaire grave les pays riches et la Banque Mondiale se comportent comme si l'humanité s'arrêtait sur les frontières de la Méditerranée.

Pourtant la solidarité internationale et le prétendu droit international humanitaire se sont toujours imposés aux Etats africains dépendants pauvres très endettés et sous perfusion en matière de contrôle de démocratie de et des droits de l'homme!

Comment comprendre qu'en matière d'urgence sanitaire la France commande plus de 500000 d'euros pressés par la Banque Centrale Européenne, les États-Unis environ 5000 milliards de nouveaux dollars commandés...sans évoquer la Chine ou encore l'Italie et les autres pays occidentaux qui fabriquent en ce moment des milliards de dollars et d'euros sans pour autant penser aux peuples africains en danger d'extermination face à cette pandémie du siècle. Gouvernants africains réveillez-vous, prenez vos responsabilités car l'article 55 de la Charte des Nations-Unies reconnaît un droit d'assistance des pays riches vis à vis des pays pauvres.

Et si vous ne le faites pas maintenant les peuples africains seront en droit de se retourner contre vous... Professeur Pascal Charlemagne MESSANGA NYAMNDING Internationaliste Enseignant permanant à l'IRIC de l'université de Yaoundé II. Pour une revendication d'un Plan d’Urgence évalué à 10000 milliards de dollars pour une assistance loyale à l'Afrique. 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur