98 corps en souffrance à l’hôpital central de Yaoundé

L’information est contenue dans les colonnes du journal Cameroon Tribune Ainsi l’on apprend que 98 corps sont en souffrance à l’Hôpital central de Yaoundé depuis plusieurs mois, sans qu’aucune personne ne vienne les réclamer.

Tel est la substance du communiqué du directeur dudit hôpital, Pierre Joseph Fouda. Il s’agit de personnes retrouvées mortes dans quelques artères de la ville, décédées à l’hôpital et qui se retrouvent à la morgue depuis janvier 2017.

Leurs corps ont été mis en morgue par la police, le Centre des urgences de Yaoundé, par les services de mairies, entre autres. De ce fait Pierre Joseph Fouda appelle des familles qui auraient perdu leurs membres à passer urgemment à l’Hôpital central pour des opérations d’identification.