Appel à l’insurrection : Le Non qui vient de Fongo-Ntongo à l’Ouest, au nom de la République

Maurice Kamto, l’instigateur des appels aux "manifestations apocalyptiques" pour le régime BIYA, vient de faire face à une fin de non-recevoir du Maire de cette commune du département de la Menoua.

« Plus que tout autre commune de la République, nous avons besoin de la protection du « Chez-nous » », affirme le Magistrat municipal. Dans un message émis ce lundi matin à l’adresse de ses populations, notamment les peuples Fongo-Tongo et  Fossong-Ellelem, le Maire Paul Dongue  a par ailleurs demandé aux fils et filles de sa localité de n’être mêlés ni de près ni de loin, et en rien, à ces marches projetées par le MRC, "dans un contexte où geste ou mouvement est risqué".

Ci-dessus, l’intégralité de ce message :

« Bonjour Famille !

Chers Parents,
Chers Frères et Sœurs,
Chers Aines, Amis et Cadets de Fongo-Tongo et de Fossong Ellelem !

Je voudrais m'adresser à vous dans ce contexte où l'environnement est volatile, où tout geste ou mouvement est risqué, pour vous faire état de mon souhait qui est simple :

Que aucun Fongo-Tongo,
Que aucun Fossong Ellelem, ni d'ici, ni d'ailleurs ne soit mêlé, ni de près, ni de loin à rien, absolument rien. 

Nous avons besoin, plus que toute autre Commune de la République, dans l'intérêt de la protection du "chez-nous" :

  • de la sérénité dans les esprits,
  • du calme dans les comportements,
  • de la tranquillité de notre environnement et,
  • de la paix sur notre territoire. 

Je sais compter sur nous tous et sur chacun de nous pour un plus grand bien des Peuples Fongo-Tongo et de Fossong -Ellelem. 

Merci d'avance !

DONGUE Paul

Maire de Fongo-Tongo »