Cameroun - Ambazonie : Un cadre séparatiste neutralisé par l’Armée

Le « Commandant Zabra » a été maîtrisé par des Froces de Sécurité,  ce mardi 1er décembre 2020, dans le département de la Mémé, région du Sud-Ouest. Le terroriste réputé « Sanguinaire » est reconnu être le cerveau du carnage de l’académie bilingue internationale « Mother Francisca » le 24 octobre dernier.

Les populations de la région camerounaise du Sud-Ouest ont désormais une épine de moins sur leur dos. La partie est terminée pour le redoutable « Commandant Zabra ». De son vrai nom Ngoa Neba, le jeune âgé de 24 ans et leader sécessionniste a été appréhendé par les forces de sécurité, ce lundi 1er décembre 2020, dans le département de la Mémé (région du Sud-Ouest) au cours d’une opération, apprend-on des sources sécuritaires bien introduites.

Les Hommes en tenue font savoir que cet individu fait partie des hors-la-loi qui ont orchestré le carnage de l’académie bilingue internationale « Mother Francisca » au cours duquel 7 élèves avaient perdu la vie et 13 autres enfants avaient été grièvement blessés. C’était le 24 octobre 2020.