Le policier est tombé son arme à la main, suite à une embuscade tenue par les combattants séparatistes au passage de leur patrouille de routine à Bamenda, région du Nord-Ouest

L'équipe de patrouille de police a été prise par surprise par un nombre indéterminé d'hommes armés non identifiés qui se cachaient dans un bâtiment, a-t-on appris.

Les assaillants auraient attaqué les policiers depuis un immeuble de Small Mankon et auraient disparu par la porte arrière. Mais selon une autre source, les assaillants à bord d’une moto ont ouvert le feu sur les policiers en patrouille.

Petit Bikolo, comme on l’appelait affectueusement, 28 ans, a été transporté d'urgence à l'hôpital de la police de Bamenda où il a été cliniquement déclaré mort.

En réponse à l'attaque, les forces de sécurité et de défense ont envahi la zone pour tenter de retrouver les assaillants. Les coups de feu assourdissants qui ont été tiré en l’air ont paralysé tous les activités dans la journée.

Depuis fin 2016, les forces de sécurité camerounaises et des groupes séparatistes armés, qui veulent créer un Etat indépendant appelé Ambazonie, s'affrontent dans les deux régions anglophones.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur