Cameroun - Diplomatie: Paul BIYA désigne le PM pour le représenter à une Conférence Internationale à Brazzaville

Le Cameroun  va prendre part ce 27 octobre à la conférence internationale organisée à Brazzaville, à l’occasion des 60 ans   des indépendances des pays africains francophones et des 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France en 1940. A cet important rendez-vous, le Président Paul BIYA sera représenté par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Invité le 12 septembre 2020 par le Président Denis Sassou Nguesso, à prendre part à la conférence internationale organisée à Brazzaville, initialement prévue le 24 octobre 2020, à l’occasion des 60 ans   des indépendances des pays africains francophones et des 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France en 1940,  le Président Paul BIYA se fera plutôt représenté par son Premier Ministre à ce rendez-vous qui plutôt du 27 au 29 octobre 2020. Le Chef de l’Etat a désigné son Chef du Gouvernement le 25 octobre pour le représenté à cette conférence internationale. Et depuis hier, lundi 26, Joseph Dion Ngute séjourne à Brazzaville.

Notons qu'à l’occasion de cette Conférence Internationale, Brazzaville célèbre les 80 ans du Manifeste de Brazzaville qui créa le Conseil de Défense de l’Empire, premier organe de gouvernement de la France Libre. Pendant trois jours, du 27 au 29 octobre 2020, des manifestations organisées par la République du Congo, retraceront les moments forts de cette histoire qui a marqué un tournant dans l’organisation de la France Libre. Parcours historique dans l’ancienne capitale de la France Libre, colloque international, expositions et soirées musicales ponctueront ces journées qui se concluront par une réception à la Case de Gaulle, l’ancienne résidence du Général à Brazzaville.

Cette conférence internationale permettra de rappeler le rôle important que l’Afrique en général, l’Afrique francophone et la sous-région en particulier, ont joué dans l’édification d’un monde libre et de paix, au moment où l’on assiste ici et là, à la résurgence des idéologies rétrogrades, telles que le racisme et la xénophobie. « Les Chefs d’Etat du continent délivreront des messages d’espoir à la jeunesse africaine. Les autorités congolaises comptent sur la longue expérience et la sagesse du Président de la République,  Paul BIYA, pour la réussite de cette conférence internationale », avait indiqué, le Ministre des Affaires étrangères du Congo, Jean-Claude Gakosso, envoyé spécial du Président Denis Sassou Nguesso à Yaoundé le 12 septembre dernier.   .