La découverte du corps sans vie du directeur de la Government School Etam 1 à Kumba dans la Région du Sud-ouest a été faite dans l’après-midi du 21 Février 2018.

Selon le témoignage de son épouse au correspondant de Radio Balafon à Kumba, Le défunt, le nommé Patrick Ejollè, Directeur de la Government School Etam 1 a quitté son domicile en déclarant à sa famille qu’il se rendait à une réunion avec son équipe administrative. Son épouse et ses enfants vont lui recommander d’emprunter le train. Une proposition que le directeur de l’école va choisir d’éviter en prenant plutôt une moto.

C’est à bord d’une moto, apprend-on de radio Balafon, que Patrick Ejollè sera poursuivi par les assaillants. Il sera ainsi kidnappé avec le conducteur de la moto. Une fois l’enlèvement perpétré, les assaillants vont contacter son épouse pour lui donner des directives à suivre. Seulement une fois sur le lieu de la captivité de son époux, celui-ci sera retrouvé mort. Le conducteur de la moto a quant à lui pris la fuite.

La tension ne retombe pas en zone anglophone du Cameroun, un mois après l’arrestation de Ayuk Tabe et 46 autres « indépendantistes », la violence est montée d’un cran, les populations vivent désormais la peur au ventre.

Une source confie que Patrick Ejollè, avait reçu des menaces interposées par des tracts. L’établissement scolaire dont il avait la charge a d’ailleurs été incendié le 24 Janvier 2018. Son bureau était la principale victime de cet incendie.

Redigé par: Lary Joss

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur