Cameroun-Kumba : Paul Biya dépêche une délégation interministérielle sur le terrain

S;E Paul Biya

Le Chef de l’Etat, 24 heures après le drame, dépêche une délégation interministérielle à Kumba.

Huit enfants ont été tués et une douzaine d'autres blessés hier samedi dans l'attaque de leur salle de classe dans une école de Kumba, département de la Meme, région du Sud-ouest. Un crime crapuleux unanimement condamné au sein de l’opinion.

Outre la prise en charge immédiate des blessés instruite par le Président de la République, Joseph Dion Nguté, le premier ministre chef du gouvernement, informe que Paul Biya a dépêché une délégation interministérielle pour toucher du doigt la réalité des faits sur le terrain.

« #KumbaMassacre Sur très hautes instructions du Président de la République @PR_Paul_BIYA, j’ai dépêché d’urgence une délégation interministérielle à #Kumba pour présenter aux familles endeuillées le réconfort, la solidarité & le soutien du peuple camerounais tout entier. #Cameroun», a ecrit Joseph Dion Nguté, sur son compte Twitter, ce dimanche 25 octobre 2020.

Les condamnations tous azimut

Maurice Kamto, leader du MRC, a parlé d’ « horreur absolue ». « Combien de morts faut-il encore pour qu'une solution politique ramène la paix dans le NOSO (Nord-Ouest et Sud-ouest, les deux régions anglophones)? », s’est interrogé l’opposant, toujours assigné en résidence, après avoir appelé ses partisans à manifester pour réclamer l’arrêt de la crise anglophone.

« Il n'y a pas de mots pour le chagrin ni de condamnation assez forte pour exprimer toute mon horreur face à l'attaque brutale qui a visé des écoliers en école primaire (...) alors qu'ils étaient assis, en train d'apprendre, dans leur salle de classe », a tweeté Moussa Faki Mahamat, président de la commission l'Union africaine.