Le livre du ministre d’Etat, sémioticien s’intéresse au chiffre 4. Chiffre autour duquel s’articule le nom du président de la République.

«Le Phénomène Paul Biya. Essai de sémiotique arithmétique ». C’est le titre du dernier ouvrage du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo. Selon le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce mardi 28 mai 2019, cet ouvrage a de quoi faire «reculer le lecteur non averti».

«L’illustration de la couverture renvoie aux diverses structures de l’univers, à l’ancienne coiffure ekang chez les beti-bulu-fang et au triangle de Pascal, le célèbre mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français», explique le journal.

Pourquoi cette référence à Blaise Pascal? L’auteur du «Phénomène Paul Biya» affirme avoir «découvert, après avoir ausculte la vie de ce savant que son nom est articule autour du nombre 4. (Blaise Pascal) 6 graphèmes et 6 graphèmes=12= (4*3) ou 4+4+4». On comprend également d’entrée de jeu que le nombre 4 occupera une place importante dans la publication.

«D’abord, l’auteur a du «procéder au choix d’un corpus: Paul Biya, en raison notamment de sa clarté au niveau de sa forme linguistique : 4*4=8. 4 étant par ailleurs le seul nombre entier dont la moitié multipliée par elle-même donne le nombre initial: 4=2*2=4. Il s’agit donc pour lui d’un chiffre exceptionnel et même unique», lit-on.

Pour l’auteur, le personnage principal de son ouvrage est un «homme hors pair, pétri de culture gréco-latine, haut fonctionnaire méticuleux et pointilleux…».

Le sémioticien relève qu’il a découvert que le chiffre 4 sous-tendait le fonctionnement de son personnage principal. «Un personnage dont l’ensemble du nom comporte huit lettres, soit 4 pour le prénom et 4 pour le nom, chacun de ces deux éléments étant du reste constitue de deux consonnes et de deux voyelles».

Ensuite, poursuit notre confrère, «le village qui a vu naître cet homme: Mvomeka’a qui comporte également 4 consonnes et 4 voyelles; Nden la bourgade située dans l’arrondissement de Zoétélé, dans le département du Dja-et-Lobo où celui-ci fait ses premiers pas d’élève…est constituée de quatre lettres…même la Sorbonne où il s’inscrira plus tard, est un ensemble de huit lettres, soit 4*2. Même le nom de jeune fille de l’épouse du président de la République n’échappe pas au décryptage opéré par l’auteur avec le nombre 4».

Près d’une quarantaine de pages, «comprenant notamment l’introduction et les deux premiers chapitres de l’ouvrage permettent de comprendre l’importance de ce chiffre dans la vie, le parcours et l’action menée par le

 

Cameroun-Info.Net

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur