Cameroun: Les « amis » de Martinez Zogo demandent pardon du ministre Mvondo Ayolo

Martinez Zogo

« Le réseau des communicateurs indépendants de l’Audiovisuel (Intermedia) présente ses excuses à Monsieur MVONDO AYOLO, Ministre Directeur du Cabinet Civil et à son épouse, pour les propos malveillants qui ont été tenus à leur endroit par certains membres de notre réseau. Nous nous engageons à prendre des mesures internes, afin qu’à l’avenir de tels comportements ne soient plus récurrents. Nous prions Monsieur le Ministre et son épouse, de recevoir les meilleurs vœux de nos membres pour cette année qui commence et d’accepter l’expression de notre très haute considération »., lit-on dans une note signée par Billy Show, par ailleurs neveu du Directeur du Cabinet Civil.

Martnez Zogo est en garde à vue au Secrétariat d’Etat à la Défense. L’animateur, chef de chaîne de radio Amplitude FM a été interpellé par la gendarmerie dans la matinée du 17 janvier 2020.

L’interpellation du célèbre animateur de Yaoundé, la capitale politique, fait suite à une plainte pour diffamation émanant de l’épouse de Samuel Mvondo Ayolo, le ministre directeur de Cabinet  civil de la Présidence et ancien ambassadeur du Cameroun en France.

Depuis la mise aux arrêts du présentateur de l’émission « embouteillage», les voix se lèvent pour dénoncer l’entrave à la liberté de presse. les réactions fleuves sur les réseaux sociaux. Ceux d’un côté se réjouissant de sa turpitude, d’autre par contre condamne avec la dernière énergie cet entrave à la liberté de presse.