Cameroun-Massacre de Kumba: le coup de gueule de Claudy Siar à Paul Biya

Claudy Siar

Le chanteur et animateur français Claudy Siar s’indigne du massacre barbare des jeunes écoliers à Kumba, non sans dénoncer du silence de Paul Biya, le chef de l’Etat.

Sept morts et une dizaine de blessés, c'est le bilan d'une attaque des sécessionnistes, le 24 octobre dernier, dans une école à kumba, dans le Sud-Ouest du pays.

Les hommes armés, se sont introduits à l'école « Mother Francisca international », trouvant ainsi les apprenants en plein cours. Ils ont ouvert le feu sur les élèves. La nouvelle a plongé le pays tout entier dans la consternation.

Le message du chef de l’Etat Paul Biya après cette attaque meurtrière n’a point rassuré.

En effet, dans une série de tweets 48 heures après, Paul Biya a noté qu'il a appris l'incident avec une grande tristesse, décrivant la fusillade des enfants comme un «meurtre horrible». «Je condamne avec fermeté ce crime barbare et lâche contre des enfants innocents», a-t-il écrit.

Le président a ajouté qu'il a donné des instructions, afin que «… .Des mesures nécessaires soient prises avec diligence et que les auteurs de ces actes ignobles soient approuvés par nos forces de défense et de sécurité et traduits en justice».

Ces tweets présidentiels n'ont pour autant pas fait taire les critiques et même des moqueries sur les réseaux sociaux. « Vous vous réveillez enfin M. le Président !» pouvait-on lire ici et là. Certains lui demandant même de de rendre personnellement à Kumba, porter sa compassion aux victimes.

« La vie n’a plus de valeur en Afrique ? 7 enfants tués dans l’école de Kumba au Cameroun et le président reste silencieux ! Aucune émotion nationale, aucun deuil national annoncé ! Rien, le peuple n’est rien… », S’est étonné Claudy Siar, le présentateur de l’émission Couleur Tropical sur RFI.