Cameroun : Messanga Nyamding «Les pédés qui dirigent notre parti ont dit que je ne serai rien si je ne courbe pas…»

Messanga Nyamding

Le biyaïste et militant de la première heure, Messanga Nyamding n’a pas encore été récompensé par son maitre politique.

Dans un texte publié sur les réseaux sociaux, le membre du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ((Rdpc) affirme  que les «  loges » bloquent à chaque fois sa nomination.

Messanga Nyamding lève par ailleurs le voile sur les raisons de sa traduction en avril 2014 au conseil de discipline du parti des flammes

«Les pédés qui dirigent notre parti ont dit que je ne serai rien si je ne courbe pas et ils me font ça par derrière, ils me traduisent au conseil de discipline. Ils font ça pour me décourager, nous les vrais biyaistes», laisse entendre le politologue.

Qu’à cela ne tienne, Messanga Nyamding dit rester fidèle à son maitre politique. « Paul Biya est mon modèle politique, je le soutiendrai jusqu'à la mort ». « Mais je dis au président d'être vigilant, ces bandits sont tout autour de toi et ils veulent te faire tomber. Certains travaillent pour Kamto, le SG du RDPC ne peut pas démentir » déclare l’enseignant permanent à l’institut des relations extérieures du Cameroun (Iric)

Au regard des service rendus à son parti le RDPC, Messanga Nyamding a régulièrement laissé entendre sous les chaumières, qu’il était temps pour des jeunes loups politiques comme lui d’être mis en évidence, par une promotion politico-administrative ou universitaire de premier rang.

Théoricien du « complot scientifique », il dit totaliser plus de 35 années de loyauté envers le président. Il n’a jamais manqué de discréditer certains de ses camarades du parti des flammes qu’il qualifie d'ailleurs de « comploteurs de dedans».