Roméo Dicka

À l’origine de cette inimitié, une histoire de 90 millions de francs CFA.

L’artiste musicien, bien connu sur la scène artistique camerounaise, Roméo Dicka est très en colère contre son parti le RDPC, il est aussi très mécontent de son champion Paul Biya.

En effet, c’est depuis des lustre que l’auteur titre à succès « Le mari de ma femme » revendique en vain le payement d’une somme de 90 millions de nos francs au RDPC. Il s’agit du cumul de plusieurs prestations de services, pour le compte des différentes campagnes pour les élections présidentielles ayant eu cour au Cameroun depuis 1997.

Roméo Njoumbé Dicka dit avoir fait recours à un banquier qui lui a permis de préfinancer les prestations artistiques des musiciens camerounais auxquels le RDPC avait fait recours pour soutenir son champion. Mais n’ayant pas pu solder cette créance de 40 millions, son banquier sera mis à la porte, sans autre forme de procès.

Dans le coup du choc, il va attraper AVC, qui malheureusement l’emportera. Conclusion Roméo, qui le moins qu’on puisse dire, a sur la conscience la mort du banquier, se trouve depuis 14 ans en train d’élever ses enfants. En plus il faut dire que lui-même, a été à deux fois de suite, victime d’un AVC.

Ayant usé de tous les voix de recours, il s’en prend désormais à son champion qui selon lui ne fait rien pour arrêter l’incurie, le laisser-faire et laisser-aller, qui gangrène le RDPC. Il envisage de faire un sit-in au siège du comité central du RDPC, dans les jours à venir, si jamais rien n’est fait.

 

Avec 237online

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur