Cameroun-Alliance politique : Cabral Libii annonce un rapprochement à Paul Eric Kingue

Cabral Libii n’exclut pas l’éventualité d’une coalition avec Paul Eric Kingue.

Invité hier sur STV dans le cadre de l’émission « Face à l’Actu », Cabral Libii, président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), a levé un pan de voile sur ce qui se dessine entre lui et Paul Eric Kingue, maire de la commune de Njombe-Penja, et président du Mouvement Patriotique pour un  Cameroun Nouveau (MPCN).

« Un rapprochement avec Paul Eric Kingue est absolument envisageable. Pour moi, la meilleur union est celle qui va dans la convergence d’action », a déclaré Cabral Libii.

« Je ne suis pas pour les unités organiques, pour les fusions. Quand j’envisage l’alliance politique au Cameroun, je le dis pour le MPCN, pour d’autres partis d’opposition, dès que nous sommes convergents, pour moi, la meilleure alliance, c’est l’alliance d’actions. S’il y a un combat à mener, un combat pédagogique, à l’adresse même du gouvernement, parce qu’il ne faut pas inscrire ce débat sous le prisme de la guerre entre les gouvernants et les élus. On y gagne tous. Avec le MPCN, et d’autres formations politiques, je suis prêt à m’associer dans l’action », a poursuivi le député à l’Assemblée Nationale.

Rappelons que ces deux hommes se congratulent depuis un moment. Paul Eric Kingue a récemment adressé un message audio à Cabral Libii. Dans ce message, il affirmait avoir de l’admiration pour le june député. « Cabral Libii tu es un jeune frère pour qui j’ai de l’admiration, malgré le fait que tu sois persécuté comme moi ; c’est en général des étoiles qu’on persécute dans notre pays. Jeune frère Cabral Libii, les plus jeunes comme toi et les moins vieux comme moi, avons du pain sur la planche. Nous avons des combats à mener, nous allons les mener. Rien ne me fera reculer », déclarait Paul Eric Kingue.

Tout en laissant sous entendre une possibilité de coalisation des forces, Paul Eric Kingue n’avait pas manqué de s’en prendre au passage aux partisans de Maurice Kamto, demandant à Cabral Libii, de ne pas prêter une oreille aux discours de ces « talibans » 

«Ne les écoute pas, ne les suivons pas regardons tout droit devant nous, le nouveau Cameroun ne se fera pas sans nous. Je parle de “nous” parce que vous êtes plus jeune et moi, plus vieux. Ce duo de plus jeune et moins vieux réussira à faire avancer les choses dans ce pays »fulminait le magistrat municipal.

Paul Eric kingue s’était aussi réjoui du soutien qu’il a reçu de Cabral Libii par rapport à la gestion des ressources naturelles de sa commune notamment le pouzzolane.« Je salue le courage du Maire de Njombe, Paul Eric Kingue . Au dela de Njombe, les municipalités ne peuvent être écartées de l’exploitation des ressources naturelles locales», avait écrit Cabral sur son compte Twitter