Cameroun-violation des droits : Joseph Beti Assomo exhorte les soldats au strict respect des droits de l’homme

bir cameroun

Les soldats ont été appelés à adopter un maximum de respect face aux populations des régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays.

Le ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a lancé cet avertissement ce lundi 18 mars à Buea, présidant la cérémonie d'installation de deux officiers supérieurs récemment nommés par décret présidentiel.

Il a appelé les soldats à faire preuve de professionnalisme dans l'exercice de leurs fonctions dans ces régions et à collaborer avec la population locale pour rétablir la paix et l'ordre dans les régions en difficulté.

L’appel du ministre intervient quelques jours après le rapport sur les droits de l’homme publié par les États-Unis sur le Cameroun. Dans ce rapport, les Etats Unis accusent les soldats de violation gracieuse des droits de l’homme dans les régions anglophones ainsi que dans les régions du Grand Nord.

Il convient de noter que le gouvernement camerounais a toujours rejeté les accusations de violation des droits tout en promettant de poursuivre et de punir tout soldat soupçonné d'avoir commis des actes inappropriés contre la population locale.