Le Président National du PCRN, Cabral Libii, a quitté Yaoundé hier Jeudi 24 Septembre 2020, destination de Paris. Le député s’y rend à l'invitation du Bureau Pays France, apprend-on.

« Durant ce séjour d'une semaine environ, plusieurs articulations vont meubler ce voyage qui rentre exclusivement et intégralement dans le cadre d'une visite de travail », informe dans un communiqué publié ce jour Armand Okol, Secrétaire National à la Presse, à l'Information et à la Propagande.

Lire le communiqué intégral d'Armand Okol

Le Président National du PCRN a quitté Yaoundé ce Jeudi 24 Septembre 2020 à Destination de Paris, à l'invitation du Bureau Pays France. Durant ce séjour d'une semaine environ, plusieurs articulations vont meubler ce voyage qui rentre exclusivement et intégralement dans le cadre d'une visite de travail.

Si le clou de cette tournée est l'installation des membres du Bureau Pays France du PCRN, il est aussi prévu une série d'audiences accordée aux membres des instances du Parti non seulement, mais aussi plusieurs compatriotes de divers secteurs d'activités sociaux et économiques ayant exprimé le désir d'échanger avec le leader sur des questions ayant trait aux projets de développement du Cameroun.

L'honorable Cabral LIBII mettra également à profit ce déplacement hors du pays pour présider des échanges avec des membres de la communauté Camerounaise sur la problématique de la nationalité, occasion idoine qu'il mettra également au service d'un compte-rendu parlementaire.

Si nous demeurons sereins quant au bon déroulement certain de ce voyage, il n'en demeure pas moins toutefois que dès l'annonce de cette visite de travail, certaines personnes en mal de sensation ont instantanément brandi des menaces de divers ordres, promettant non seulement de s'employer à boycotter ce séjour en terre Française du leader du PCRN qui, faut il le rappeler, siège comme membre élu du Bureau de l'Assemblée Nationale du Cameroun, mais de s'en prendre personnellement aussi à sa personne au plan physique. En remerciant les camarades du Bureau Pays France pour le dispositif de sécurité approprié mis en place pour la circonstance, nous prenons acte de ces comportements indignes et risibles d'individus à la solde de groupes et lobbies qui souffrent vraisemblablement de schizophrénie et d'aigreur chroniques. L'opinion nationale et même internationale est ainsi prise à témoin en cas de survenance du moindre incident visant le Président National du PCRN dont la crédibilité, l'honorabilité, la probité morale et le patriotisme n'ont jamais été mis à rude épreuve.

Le Secrétaire National à la Presse, à l'Information et à la Propagande

Armand Okol

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur