Denrées alimentaires : Congelcam refuse de se plier aux nouveaux tarifs.

maquereau

En effet, le prétendu leader de la commercialisation du poisson refuse d’appliquer les nouveaux prix qui ont été arrêtés par le ministère du commerce.

La principale entreprise dans le secteur de l’importation et la vente des produits de mer semble engager dans un bras de fer avec le gouvernement à en croire sa volonté de ne pas revoir les prix de ses produits tels que prescrit par le gouvernement au cours de la réunion qui s’est tenue le 20 Mars dernier avec tous les acteurs du secteur.

Le communiqué du ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana au sortie de cette concertation est indicative en la matière. Il y est clairement indiqué que le prix du kilogramme maquereau 20+ coute désormais entre 1000 et 1200 f cfa à Douala et Yaoundé. Le thon moyen est à 700 FCFA, 750 FCFA pour le kilogramme de sardine, le bar corvina gros calibre à 1350 FCFA dans les deux principales villes du pays. Or, selon nos confrères de repères, dans les points de vente CONGELCAM dont certains responsables ont assisté à la concertation, ne se sont pas arrimés à la donne.

La conséquence directe a été la mise sous scellée de la poissonnerie CONGELCAM du Mfoundi le 22 Mars dernier par la brigade nationale de répression et de contrôle des fraudes du ministère du commerce, après augmentation du prix du poisson corvina gros calibre de 1350 FCFA à 1500 FCFA le kilogramme.

Du coté de CONGELCAM, on crit à une machination pure et simple. Elle fera sa sortie par la voie la plus autorisée en la personne de Sylvestre Ngouchinghé son pdg qui estime pratiquer les prix les plus bas du marché et estime que la perturbation des prix est due aux concurrents. Affaire à suivre