Le professeur Didier Raoult est un médecin et chercheur français de renommée internationale qui s’est fait beaucoup remarquer depuis la déclaration du COVID-19 (aussi connue sous le nom de maladie à coronavirus 2019) par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant une pandémie à l’échelle mondiale.

Ce que le monde a l’air d’ignorer et d’en parler moins c’est que Didier Raoult est né en Afrique, plus précisément à l’hôpital principal de Dakar au Sénégal, où il a passé une partie de son enfance. Il le déclarait lui même dans une entrevue exclusive accordée à “emedia Invest”.

Le webzine Jeune Afrique dans une publication du 11 avril 2020 précise qu’en 2008, Didier Raoult crée dans la capitale sénégalaise une unité de recherche mixte de son IHU consacrée aux maladies infectieuses transmissibles – l’une des deux équipes africaines du professeur avec celle d’Alger. Celle-ci revendique la production de 10 % des publications scientifiques au pays de la Teranga. « Il voulait avoir beaucoup de personnels de terrain : des épidémiologistes, des virologues, des bactériologues », explique l’un de ses proches, l’épidémiologiste et biologiste Cheikh Sokhna, chef d’équipe à l’IHU Méditerranée Infection, à Marseille.

Que sait-on de la nouvelle étude de Didier Raoult sur la chloroquine?

Jeudi 09 avril 2020, l’infectiologue controversé a présenté sa dernière publication à Emmanuel Macron. Elle confirme, selon lui, l'efficacité de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19. C’est au cours d’une visite surprise du président français Emmanuel Macron à Marseille pour un échange en personne avec le professeur Didier Raoult que le chercher lui a présenté la dernière étude de ses services. Elle confirme, selon lui, l'efficacité de l'hydroxychloroquine dès l'apparition des premiers symptômes du coronavirus. Sur 1061 patients qui ont reçu le traitement, il déplore seulement 1 décès.

À la lumière de ces multiples vaillants essais du professeur Didier Raoult, nous ne sommes pas loin de conclure que le traitement du COVID-19 est là, et qu’il suffit que la prise en charge soit effectuée dès les premiers symptômes.

Écoutez l’entrevue du professeur avec “media Invest”

 

 

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur