Seidou Mbombo Njoya

 

Après avoir remporté les élections à la présidence de la fecafoot, Seidou Mbombo Njoya souhaite changer et reconstruire le football camerounais.

Ci-dessous, son discours :

En premier lieu, je remercie le seigneur de m'avoir donné la force et m'a permis de remporter la présidence de la FECAFOOT
Je tiens également à remercier mes collègues et les délégués pour cette occasion qu’ils m’ont offerte et je leur promets de ne pas les laisser tomber. La confiance qu’ils ont placée en moi est un signe que mon plan d’action pour la FECAFOOT est suffisamment convaincant.
Nous nous sommes engagés à reconstruire et à reconstruire le football camerounais.
Nous allons changer la méthode de gouvernement en réévaluant l'éthique de la fédération.
Au cours des cinq dernières années, FECAFOOT a ignoré l’éthique des sports les plus appréciés, le football.
Je félicite le président du comité de normalisation, Dieudonné Happi, et son équipe pour l'excellent travail accompli pour construire le football Camerounais.
Mon équipe et moi remercions également la CAF et la FIFA pour leur patience.
Je tiens également à remercier le gouvernement de la République pour ses efforts dans la gestion de la crise de longue date à la FECAFOOT.
Assez c'est assez, il n'y aura plus de crise à la FECAFOOT
J'apprécie beaucoup leur intérêt pour le poste de haut placé et je suis heureux de continuer à travailler avec eux.
À la grande famille du football, je m'engage à assurer la bonne gouvernance et l'impartialité dans l'exercice de mes responsabilités en tant que président de la FECAFOOT
Aujourd'hui, la fédération de football est dans une situation très difficile et nous devons tous être proactifs pour inverser le discours.
Nous sommes déterminés à travailler sur les valeurs d’éthique, de bonne gouvernance et de professionnalisme.
Depuis ce jour, j’ai relevé le défi de reconstruire et de faire de la FECAFOOT un lieu de prédile

Rappelons que Seidou Bombo a pratiquement été plébiscité, 46 voix pour lui sur 66, contre 17 voix seulement pour son principal challenger, Joseph Antoine Bell

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur