• OLBIF
  • 19-09-2020
  • 2790 Clics
La ville de Kentzou
Dans le Cadre des stages de vacances 2020, élèves et étudiants de cette commune de la région de l’Est ont répondu à l’appel lancé par le Maire dans l’optique de changer non seulement le paysage urbain mais aussi les mentalités de populations. Et ce, sans compter la volonté du magistrat municipal à donner un coup de pouce aux parents hantés financièrement par la rentrée du 5 octobre prochain.

Le Changement, c’est le nouvel air qui se respire actuellement à Kentzou, dans le département de la Kadey. Depuis le 14 septembre, élèves et étudiants de l’arrondissement de la Bombé ont entamé leur premier stage de vacance de l'histoire de l'ère Donatien Barka, le Maire affectueusement appelé le "Messi". Le magistrat municipal, eu égard à la crise du Covid-19 qui prévaut, a pensé donner un coup de pouce aux parents pour le compte de la rentrée scolaire prochaine. Il s’agit aussi et surtout pour le maire, de matérialiser une nouvelle ère dont il est l’incarnation à la tête de cette commune, avec un point d’honneur sur l’hygiène et salubrité et surtout le civisme par lequel doivent briller les citadins de Kentzou.

Dans le cahier de charge confié aux stagiaires pour les trois semaines d’enrôlement par « l'apôtre du changement », figurent : l'assainissement de la ville de Kentzou et ses environs (semaine 1), l'identification, la sensibilisation et l'enregistrement des personnes sans actes de naissance et CNI, l'enquête auprès des populations en vue de déceler les AGR dominantes et les besoins en formation des jeunes ( semaine 2), la sensibilisation sur le respect du plan de l'urbanisation et l'établissement des permis de bâtir (semaine 3). Et les résultats de la première semaine qui s'achève ne peuvent que confirmer ce qui se dit depuis l’arrivée du Maire Donatien Barka, à savoir que l’homme incarne la nouvelle pour le développement de la commune de Kentzou.