mamfé mayor

Le samedi 6 juin dernier, une masse populaire de près de 5000 personnes est venue rendre un dernier hommage à Ashu Prisley Ojong, maire de Mamfé, abattu par des sécessionnistes.

Ce fut véritablement la grande mobilisation pour les obsèques du maire de Mamfé. Amis, frères, connaissances et surtout les populations de Mamfé avec lesquelles il partagait une relation particulière sont venues pour dire un « adieu » pour l’éternité à celui qui venait juste d’être élu maire et que les ambazoniens sont venus ôter la vie Pour rappel, Ashu Prisley Ojong avait été tué le 10 mai dernier par des sécessionnistes. L’assassinat a eu lieu au village du maire, à Eshobi.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur