Mekulu Mvondo

Ces agents de santé véreux ont traîné au sol, tel un sac de macabo, le corps d’une femme décédée à l’hôpital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale de Yaoundé.

En effet, dans une vidéo devenue virale sur la toile, on voit clairement comment, en l’absence de brancard, le corps d’une maman, est trainé au sol, ce qui suscite une véritable indignation au sein de l’opinion.

Les deux agents trainant ce corps à même le sol, haussent le ton, menacent de le remettre à l’intérieur si la famille ne s’attèle pas à le récupérer. «Si vous ne portez pas, je remets le corps dedans», déclare l’une d‘elles.

Selon les membres de la famille qui filment et commentent en même temps la scène, la maman morte a d’abord été testée covid positive, avant par la suite d’être testée Covid négative au centre pasteur.

« Vous avez bloqué le corps, vous voulez fricoter pour avoir de l’argent», balance l’un des membres de cette famille.

Les sanctions tombent

Le directeur général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale n’est pas resté insensible. Il a donc suspendu ces agents, responsables de cette dérive déontologique. «Les personnes mises en cause ont été suspendues de l’exercice de leurs fonctions, et une procédure disciplinaire est engagée à leur encontre pour des sanctions exemplaires. L’hôpital de la CNPS, reste un établissement où, la qualité de service, et l’empathie vis-à-vis des patients, sont des principes fondamentaux respectés par l’immense majorité du personnel soignant et administratif », indique Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo dans une note consultée par 237actu.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur