L’ancien Lion Indomptable qualifie « d’idiot » le célèbre bassiste aux doigts d’or .

C’est une guerre qui s’ouvre ainsi entre Richard Bona et Joseph-Antoine Bell. Pour mieux la comprendre, faisons un tour en arrière. Richard Bona dans une publication laconique sur page Facebook annonce qu’il va se séparer de son maillot estampillé « Bell ». Maillot qu’il portait en honneur de Joseph-Antoine Bell, ancien Lion Indomptable qui a fait les beaux jours du football camerounais.

Il semble que les propos tenus au cours de l’émission « Face à l’actu » sur STV le 14 juin 2020 n’ont pas été du goût du célèbre musicien. L’ancien gardien des buts des Lions indomptables avait en effet déclaré que l’alternance au sommet de l’Etat n’est pas obligatoire. Comme pour adouber Paul Biya, 87 ans dont 38 à la tête du pays.

Richard Bona, présenté comme l’un des virulents opposants au régime de Paul Biya dans la diaspora, se montre courroucé suite au propos tenus par Bell. Comme châtiment à l’ancien footballeur, l’auteur du titre « Allô Fokouu » promet qu’il va balancer dans la poubelle son maillot qui porte nom de Bell.

« L’alternance n’est pas obligatoire dit-il. Demain j’ai un maillot d’un gardien à mettre dans ma poubelle », note le célèbre guitariste. « Si un jour par malheur il arrive à la tête de la Fecafoot, c’est fini. Il va appliquer la “Zero-alternance” comme fait Biya en ce moment…», poursuit-il.

En réaction, Joseph-Antoine Bell indique que ses propos ont été tronqués. Il envoie par la suite un lien pour réécouter l’émission. Mais tout ceci ne suffira pas pour faire taire la polémique.

Interrogé sur ABK ce matin,Jojo est finalement sorti de ses gonds « Richard Bona est libre de jeter mon maillot...je n'ai pas de problème avec des personnes, mais je parle des idées... Un Camerounais qui se présente à la frontière du Cameroun avec un passeport étranger et attend qu'on l'admette dans notre pays parce qu'il a une guitare est un idiot », a balancé sur les ondes de la radio privée le gardien africain de tous les temps.

 

Pour rappel, le bassiste camerounais installé aux Etats Unis avait déjà balancé dans la poubelle son prix Canal d’Or « artiste musicien Word 2009». La plus prestigieuse cérémonie de récompense des acteurs culturels camerounais par la chaine de télévision camerounaise Canal 2 International.

6285c640-565d-4fe4-a09f-16dff7eaa05e.jpg

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur