Cameroun-Massacre de Kumba : « Cette barbarie est insoutenable », Charlotte Dipanda

La musicienne camerounaise est inconsolable ce mardi, 27 octobre 2020 sur sa page Facebook à propos du massacre des élèves à Kumba, dans la région du Sud-Ouest le 24 octobre dernier. L’artiste fait observer que cet autre crime de trop, montre que la barbarie a atteint le seuil de l’intolérable dans la partie anglophone camerounaise en crise depuis 2016.

ACP

L'artiste musicienne réagit en exprimant son désarroi à la suite des tristes évènements de Kumba. En effet, l’attaque d’une école privée dans cette localité du Sud-Ouest Cameroun, a entraîné la mort de 7 enfants et une dizaine de blessés, selon un bilan officiel.

Sur sa page Facebook, Charlotte Dipanda condamne vivement ce crime lâche et ignoble. « Cette barbarie est insoutenable », a écrit l’artiste. Elle ajoute par ailleurs en dénonçant avec force ce drame qui endeuille la Nation camerounaise entière : « Trop c’est trop. La barbarie de trop à Kumba. Combien de morts faut-il pour que vous arrêtiez cette guerre ? Tuez des enfants ? Mon Dieu c’est insoutenable ».

Il faut dire que, outre Charlotte Dipanda, des voix s’élèvent de l’interieur comme de l’extérieur du Cameroun pour dénoncer l’attaque criminel et inhumain contre des enfants qui n’ont eu pour seul tort que la quête du savoir à l’école.

Selon les Nations Unies, les enfants « ont été tués par des coups de feu et des attaques à la machette ». Ce sont des écoliers de 9 à 12 ans du collège Mother Francisca International Bilingual Academy à Kumba.
Aux dernières nouvelles, une mère ayant perdu ses 4 enfants dans cette attaque est morte à la suite à ce drame, ne pouvant pas supporter la nouvelle, apprend-on de sources crédibles.