L’hôpital de district de Dschang a été rénové et équipé par le CERAC

Derrière la rétrocession par le CERAC à l’Etat, de l’hôpital de district de Dschang rénové, ces sont dissimulées deux autres cérémonies importantes.

« La cérémonie de ce jour est une étape importante, de la marche de l’hôpital de district de Dschang (HDD), vers son érection en Centre hospitalier universitaire (CHU)… » Ces propos ont été tenus par Jacquis Gabriel Kemleu, maire de Dschang, dans son mot de bienvenue sur le théâtre de rétrocession de l’HDD rénové et équipé, par le Cercle des amis du Cameroun (CERAC).

Et c’est à coup sûr aussi l’information principale retenue, par nombre d’étudiants de la faculté de Médecine et des sciences biomédicales (FMSB) de l’université locale, assistant à la place des fêtes, ce samedi 21 novembre 2020, à la délivrance des messages officiels.

Dans son discours de rétrocession officielle, Grace Dion Ngute, coordonnatrice générale du CERAC, représentant Chantal Biya, présidente-fondatrice du CERAC, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, ambassadrice spéciale de l’ONU-Sida, a abreuvé son auditoire de propos similaires, du moins dans le fond de son texte, et à l’échelle du triangle national tout entier :

« L’action de madame Chantal Biya vise au renforcement de l’offre de prise en charge des populations, de l’ensemble du Cameroun. C’est pourquoi […] en plus de vingt-cinq (25) ans, le CERAC a construit ou réhabilité, et/ou équipé plusieurs dizaines de formations sanitaires, dans tous les coins du pays… »

Marchant sur les traces de pas des orateurs plus haut cités, Dr Michel Noubom, vingt-quatrième (24e) directeur de l’HDD, a exprimé sa gratitude au CERAC, pour « Les travaux effectués [qui] ont transformé [leur] cauchemar en une douce réalité, d’un environnement plus sain et viable. […] Donnant à cette institution une architecture nouvelle… »

A l’image d’une symphonie harmonieuse, Dr Léon Takoudjou, médecin chef du district de santé de Dschang, n’a pas hésité de répéter : « Le don du CERAC va contribuer à améliorer l’offre du plateau technique de l’HDD… » Et sa présentation des statistiques du district de santé a révélé des ratios sanitaires : d’un médecin pour sept mille (7 000) habitants ; d’une table d’opération pour huit mille (8 000) habitants ; d’un lit d’hospitalisation pour 108 habitants.

Outre les travaux perceptibles au premier coup d’œil tels : les voies et allées bétonnées, les bâtiments et les toilettes réhabilités, les blocs cuisine et buanderie refaits, les laboratoires de biochimie et de bactériologie ravalés, les espaces verts crées et les murs repeints…, plusieurs autres interventions requièrent vigilance et attention, pour être visibles.

Un don d’intrants et équipements agricoles pour les femmes rurales et les jeunes.

Ce sont entre autres : la mise en œuvre d’un système d’évacuation des eaux usées, la batterie de cuisine, la révision générale des systèmes électrique et hydraulique, le renforcement du plateau technique, l’acquisition de consommables médicaux, l’équipement des laboratoires…

Vieux de cent dix-sept ans, l’HDD c’est : vingt-deux (22) services ; deux cent cinq (205) employés, dont quatre-vingt-treize (93) fonctionnaires, pour une masse salariale totale mensuelle de plus cinq millions (5 010 665 Fcfa). Cette structure sanitaire compte sept (7) médecins spécialistes, douze (12) médecins généralistes, cinquante-deux (52) infirmiers diplômés d’Etat, vingt-six (26) infirmiers spécialisés.

Comme la cérémonie de ce jour a été couplée à une remise de dons aux femmes rurales, et aux jeunes du département, Albert Djoukou, délégué départemental de la Promotion de la femme et de famille pour la Menoua (DDPFF-Menoua), a pris la parole pour saluer l’œuvre de bienfaisance : « Les dons du CERAC arrivent à point nommé pour les femmes, ferventes militantes de la promotion de notre agriculture… »

Aux jeunes et aux femmes rurales, le CERAC a offert des intrants et équipements agricoles divers : engrais, compost, insecticides, gants, porte-tout, moulins à grains, lunettes de protection, masques de sécurité, bottes, pulvérisateurs, machettes, arrosoirs…