Cameroun-Crise anglophone : des rafales et des morts à Ekondo titi

En effet, il semble que selon des sources,  des tirs de séparatistes ont tués des soldats dans une attaque dans cette zone située dans le Sud-Ouest.

L’information part de Nwafua Lawrence Forwang, préfet du département du Ndian dans la région du Sud-Ouest, qui dit que trois éléments des forces armées camerounaises ont été assassinés dans l’arrondissement d’Ekondo Titi. Ces derniers effectuaient des opérations de surveillance quand ils sont tombés nez à nez avec un groupe de séparatistes.

Il s’en ai suivi des coups de feu entre les deux forces en présence. Résultat des courses : trois militaires mortellement atteints. Pour rappel, les batailles contre ces bandes armées qui pillent, violent, kidnappent et assassinent les populations dans ces régions anglophones a déjà occasionné plus de 3 000 morts et le déplacement de plusieurs centaines de milliers de civils.