Calixte Beyale règle les comptes des partisans de Maurice Kamto : « Ils sont violents, insultants, très grossier, et ont un vocabulaire extrêmement réduit, et qui tourne autour du bas-ventre »

Calixte Beyala

La romancière franco-camerounaise, Calixte Beyale, n’a pas été tendre envers les partisans l’opposant Maurice Kamto, qu’elle accuse de « malhonnêtes », « très violents », « insultants », « très grossiers». C’était au cours de l’émission « Décryptage » du vendredi 15 février présentée par Ernest Obama sur Vision 4

Extrait

Je ne suis pas dure vis-à-vis de Maurice Kamto. Je suis dure vis-à-vis des réactions passionnelles et presque gangstériques qu’il provoque.

Je suis contre la malhonnêteté qui environne ses alentours. Ils sont violents, sont malhonnêtes, très violents, insultants, très grossiers. On dirait qu’ils ont un vocabulaire extrêmement réduit. Dont le champ lexical tourne autour du bas-ventre