Cameroun : Nadia Fotso (fille de Fotso Victor) plaide pour la mise sur pied d’une « vraie industrie pornographique en Afrique »

Nadia Fotso

L’écrivaine camerounaise soutient par ailleurs que cette industrie pornographique commence par Bandjoun, son village d’origine.

Christelle Nadia Fotso est écrivaine, avocate et entrepreneur camerounaise, c’est la fille du richissime homme d’affaire Fotso Victor. Elle vient de publier un nouvel ouvrage intitulé « Défigurée » pas loin d’une autobiographie. Mais aussi un mélange hétéroclite dans lequel elle évoque les sujets sensibles, à l’instar de la pornographie.

L’écrivaine Nadia Fotso estime notamment que la société africaine devrait mettre sur pied une vraie industrie du porno. « Dans Défigurée, je parle de la nécessité de créer de l’Afro porno qui serait bio. (…) il faudrait qu’il y ait une vraie industrie du porno sur le continent. Et cela devrait commencer par Bandjoun». déclare-t-elle dans une interview accordée au média en ligne Afrik-Inform et reprise par Actu Cameroun

L’avocate Nadia Fotso est bien consciente qu’elle pourrait avec ce livre, s’attirer la foudre des conservateurs, raison pour laquelle est laisse entendre ceci; « J’aime être combattue encore plus que j’aime être insultée. Le jour où, j’espère qu’il ne viendra pas, je serai aimée ou juste lue par les conservateurs. Je me poserai des questions et je saurai que j’ai cessé de penser pour devenir un produit. Je suis fière d’être critiquée, attaquée et parfois haïe par les conservateurs qui sont souvent simplement les idiots utiles du patriarcat… Je le dis sans équivoque : il y a des personnes à qui je tiens absolument à déplaire et leurs attaques, plus elles sont violentes, me ravissent»,

Lire l’interview en intégralité ici