Polycarpe Abah Abah

Devant les juges du TCS le 28 mai 2020, le prisonnier VIP a décrit les conditions draconiennes de détention à la prison secondaire de Yaoundé.

Après deux absences consécutives, Polycarpe Abah Abah s’est présenté le jeudi 28 mai 2020 au Tribunal Criminel Spécial (TCS) pour le compte de l’audience relative au deuxième volet de l’affaire de détournement présumé de fonds publics à la CRTV, l’office public camerounais de radiodiffusion. Dans ce volet, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances et ancien directeur général des Impôts est poursuivi aux côtés d’Amadou Vamoulke, ex-directeur général de la CRTV.

A l’ouverture de ladite audience, relate l’hebdomadaire Kalara paru le 2 juin 2020, le président de la collégialité a exprimé son courroux suite aux absences de M. Abah Abah; poussant ce dernier à décrire ses conditions draconiennes de détention au Secrétariat d’Etat à la Défense (SED), transformé en prison secondaire de Yaoundé.

«M. Abah Abah s’est expliqué et démontré qu’il n’était pas responsable de la situation, eu égard au fait que depuis des mois, ses conseils n’ont plus accès à lui et que les appels téléphoniques à partir du SED sont brouillés. De plus, les autorités pénitentiaires, qui sont en fait des gendarmes, ne lui transmettent jamais les mandats d’extraction à temps, ou bien lui font valoir que le véhicule devant le transporter pour le TCS est en panne. M. Abah a fait savoir que la prison secondaire de Yaoundé 6è, qui en fait est un ensemble de cellules du SED, pouvait être comparée à Guantanamo (prison militaire américaine de haute sécurité basée au Sud de Cuba)», rapporte le journal.

Pour mémoire, Polycarpe Abah Abah, condamné à une peine d’emprisonnement de 20 ans pour une autre affaire, a écopé en mars 2019, de 18 ans de prison ferme dans le premier volet de l’affaire de la CRTV dans laquelle il était poursuivi avec Gervais Mendo Ze, un autre ancien DG du média d’Etat, condamné à 20 ans de réclusion. Il est détenu au SED depuis le 25 mai 2012.

 

Cameroun-Info.Net 

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur