Pour Denis Kwebo, le principal opposant au président Paul Biya n’est personne d’autre que Ni John Fru Ndi, le très charismatique chairman du SDF.

Le président du Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) vient de clôturer le débat. Selon lui, la palmer d’or du leader de l’opposition au Cameroun revient à Ni John Fru Ndi. « Le leader de l'opposition camerounaise s'appelle Ni John Fru Ndi », a-t-il twitté, sans la moindre autre précision.

Denis Kwebo s’est par ailleurs montré très opposé à la stratégie adoptée par le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) Maurice Kamto.

Rappelons qu’avant la tenue des marches du 22 septembre dernier, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 a fait savoir à l’opinion, s’être offert les services du cabinet international d’avocats Amsterdam. Ce cabinet doit assurer la défense des manifestants arrêtés lors des marches. Pour Denis Nkwebo, le fait de s’associer à l’occident remet en cause, le combat de Kamto. Le président du Snjc précise que les grandes figures comme Um Nyobe et Ouandie n’ont jamais été soutenus par les occidentaux.

«Me Amsterdam est probablement un sorcier blanc. Un bon écrivain qui a très vite appris la violence verbale. C’est un bon joueur pour les Pentecôtistes politiques. Les occidentaux n’ont jamais soutenu les patriotes nationalistes dans aucun pays. Um Nyobe et Ouandie ont donné leur vie pour la lutte. Ils n’ont jamais été soutenus par les occidentaux. Um Nyobe et ses camarades avaient un projet pour le Kamerun. Il n’a jamais dirigé un groupe de personnes inutilement belliqueuses. Um Nyobe n’a jamais été égocentrique. Il n’a jamais été dans un gouvernement de ceux qu’il combattait», a ecrit l'ancien redacteur adjoint du quotidien Le Jour.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur