Peoples : Le rappeur One Love pleure son sperme perdu pour rien

Le meilleur rappeur Camerounais soit dit en passant avoue sur ce nouveau single « Nourane » s'être masturbé sur les photos de la députée Pcrn Nourane Foster tout en lançant des piques à Tenor et Indira Baboke.

« Je me rappelle encore cette nuit de novembre où j' m' suis masturbé sur tes photos dans ma chambre, désormais je regrette cette énergie perdue, ce sperme qui a coulé pour une femme sans vertue ... »

Avant de continuer : «  À la langue de Tenor sur la chatte d'Indira ». Des lyrics jugés outrageant par les internautes et qui portent atteinte à la pudeur.

L' artiste lui assume plutôt ses propos et n'en démord pas : « À tous ceux qui veulent me porter plainte, faites-le d'abord pour toutes vos femmes qui passent les nuits dehors ».

En effet, le rappeur Camerounais résident en France prononce des paroles dès la 39 ème secondes de la chanson où il lance des attaques directes à l’élue de la Nation, mais en déversant aussi sa bile et sa colère sur Tenor et Indira avec qui il semble être en clash.

Comme l'escalier du Grand Mall, la chanson a provoqué beaucoup de dégâts au sein de l'opinion et charriée des paroles haineuses à l'encontre de One Love classé avec Ko-c, Coco Argenté ou Joël la Fleur dans la catégorie d'artistes poubelles aux mœurs douteux et en panne d'inspiration avec des titres à succès comme « Caleçon » ou « minbong ».

Très engagé en politique One Love s'en prend à Nourane, cette vendeuse de mèches selon lui qui par un coup du sort est devenu députée pour le simple fait que son leader s'est rallier au parti des flamme. Raison pour laquelle il termine la chanson en disant dans le refrain : Alors j'emmerde (X3) , qui ? (X2) le RDPCRN. Un syncrétisme de Rdpc et de Pcrn.

L'artiste qui dit n'avoir plus peur de rien à décidé de se libérer d'où la dureté de ses propos.