Rétropédalage : Elimby Lobe « Le gourou du parti tribal n’est jamais venu à mon chevet et je n’ai reçu aucune assistance de lui »

Elimby Lobe

Dans une deuxième sortie sur la toile ce 30 novembre 2020, Abel Elimbi Lobe exprime une fois de plus sa gratitude à l’endroit de toutes les personnes qui lui ont apporté leur soutien durant sa période d’hospitalisation.

L’ancien conseiller municipal à la mairie de Douala 5e, cite nommément les noms, exactement comme à la première sortie. Mais chose curieuse, il indique clairement que Maurice Kamto, contrairement aux informations qui circulent, n’a pas participé au paiement de ses frais d’hospitalisation.

"Monsieur Kamto, lui, il m'a envoyé non seulement une lettre de compassion, et puis il a participé à mes frais d'hospitalisation", confiait  pourtant Elimbi Lobe dans une discussion privée depuis son lit de malade à l'hôpital de la garnison militaire de Douala.

"Gardons-nous de politiser ce crime purement crapuleux et je vous demande de barrer la voie à toute tentative d’instrumentation par ces acteurs politiques primaires qui pensent que tout peut servir à une propagande au service de leur gourou et leur parti politique tribal et tribaliste que je n’ai pas vus à mon chevet et desquels je n’ai reçu aucune assistance", écrit cette fois le leader de la plate-forme Kawtal dans un texte que nous vous invitions de lire intégralement.

MON MESSAGE À VOUS TOUS QUI ÊTES VENUS

Merci ! Merci beaucoup à vous tous d’être venus à mon chevet. Je suis sorti de l’hôpital de la garnison militaire de DOUALA, ce mardi 24 novembre 2020: je me porte de mieux en mieux. J’ai été opéré des deux pieds, le genoux droit a été le plus touché avec environ une vingtaine de balles et le tibia gauche avec environ sept billes. Je marche déjà un peu, un peu. Merci à vous tous qui êtes venu autour de moi, chacun à sa manière. Merci pour ce qui est pour moi votre sincère expression d’Amour.

Gardons-nous de politiser ce crime purement crapuleux et je vous demande de barrer la voie à toute tentative d’instrumentation par ces acteurs politiques primaires qui pensent que tout peut servir à une propagande au service de leur gourou et leur parti politique tribal et tribaliste que je n’ai pas vus à mon chevet et desquels je n’ai reçu aucune assistance.

Le Mercredi 25 novembre 2020, j’ai reçu l’appel de compassion du président ALBERT DZONGANG donc l’épouse m’a envoyé une aide financière de 100. 000 f CFA. Je prends acte des mensonges diffusés sur ma personne par les adeptes d’un parti politique sectaire, tribaliste duquel j’appelle les camerounais à s’en éloigner.

Merci à vous tous qui êtes venus refuser que je parte. Merci pour vos prières ! Merci pour votre peine que vous n’avez pas refusée d’exprimer avec une vive émotion qui m’a irradiée sur mon lit d’hôpital. Merci ! Merci pour ma communauté, merci beaucoup pour notre communauté, la communauté Sawa et ses illustres chefs traditionnels. Merci pour la communauté du Grand NORD. Merci aux gouvernementaux! Merci aux hauts fonctionnaires qui m’ont entouré ! Merci aux grands patrons qui m’ont comblé de leur attention.

Merci aux HOMMES D’AFFAIRES qui m’ont entouré. Merci aux acteurs politiques qui sont venus me tenir la main et dont certains sont des adversaires politiques. Merci aux acteurs de la société civile qui vouent leur énergie à la protection des droits humains.

Merci à toutes ces gens qui sont anonymes mais qui sont venus avec leur amour, leur sympathie, leur attachement à ce qu’ils croient être là juste action pour l’avènement d’une nouvelle ère politique dans notre pays.

Merci ! Merci ! Merci ! Merci de partager largement pour que tous ceux qui m’ont tenu la main n’ignorent. Merci !