GESTION PUBLIQUE : PREVISION DE CROISSANCE EN HAUSSE DANS LA ZONE CEMAC.

D’après les chiffres publiés, elle serait de l’ordre de 3,4% en hausse de 1,5% par rapport à l’année 2018.

L’information a été révélée le 21 mars 2019 à Ndjamena, la capitale tchadienne, au sortir de la première session de l’année 2019, du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), institut d’émission des six Etats de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale).

Par ailleurs, le CPM «a pris acte de l'entrée en production officielle de la centrale des bilans de la CEMAC, qui participera de l'amélioration de la disponibilité et de la qualité de l'information financière sur les entreprises non financières, gage d'un meilleur accès aux financements bancaires», apprend-on dans un communiqué officiel rendu public par la Banque centrale.